Centre d’Appui aux Services de Médiation de Dettes
de la Région de Bruxelles-Capitale

Les groupes de soutien

Le Groupe de soutien face au surendettement est un projet réalisé par le Groupe prévention.

Un Groupe de soutien a été mis sur pied en octobre 2013. Il accueille toute personne en situation de surendettement qui souhaite rencontrer d’autres personnes dans une situation similaire et partager son expérience faite de difficultés, de coups de gueule ou de coups de cafard mais aussi d’envies ou de projets.

L’échange de connaissances, de savoir-faire, le soutien mutuel, la solidarité et la prise de recul par rapport à sa situation et à la société de consommation font partie des effets possibles du Groupe de soutien.

C’est donc avant tout un lieu de parole et de rencontre à la fois convivial, sans jugement, libre d’accès. Son but est de permettre aux participants de traverser cette épreuve avec l’aide d’autres personnes qui vivent une situation semblable, avec la complicité d’un animateur expérimenté : M. Alain Joret.

Renseignements et demande de participation : Anne-Marie Trivier – 02/217.88.05 ou am.trivier@mediationdedettes.be

Parmi les activités du groupe de soutien, des moments sont prévus pour :

  • Parler de son expérience du surendettement
  • Apprendre à sortir de la solitude et renouer des contacts sociaux
  • S’informer sur ses droits
  • Partager des bons plans, des trucs et astuces pour faire face
  • Améliorer la gestion de son budget
  • Faire le point et comprendre ce qui nous arrive
  • Partager des bons moments et se faire plaisir
PDF - 3.5 Mo
carte groupe de soutien (face)
PDF - 1.1 Mo
carte groupe de soutien (dos)

Les commentaires des participants

« Je m’y sens un peu comme « en famille », une famille qui ne me juge pas, m’accueille, me respecte, m’écoute, m’aide, me sourit … ».

« Ici, on ne se sent pas jugé. Aux autres, je dis toujours que je vais bien, ici je dis vraiment ce que j’ai sur le cœur. »

« J’ai vraiment envie de venir au groupe, même si j’ai du mal à me lever, même si je n’ai pas le moral, même si je me sens gênée, honteuse, si j’ai peur d’aller à la rencontre des autres. Je tiens tellement à être là, l’important c’est d’être là ! »

« On ose se dire, on en a la liberté parce qu’on sent qu’on ne sera pas jugé. »

« J’aime beaucoup le partage d’expériences sans jugement, je peux dire tout ce que je ressens. »

« Les échanges sont positifs et réconfortants. »

« Les premières fois, j’ai trouvé les rencontres intéressantes et même amusantes. J’ai eu l’impression d’apprendre pas mal de choses et je me suis sentie plus forte. Aujourd’hui, gros déclic, j’ai découvert nos différences et nos points communs, entre nous, les participants en groupe. Cela m’a donné beaucoup d’émotion et de plaisir, un sentiment d’affection pour les autres. »

« Parfois on pleure mais on retourne, on se sourit, on s’écoute. »

« Le groupe me permet de mieux accepter les problèmes, voir qu’il y a d’autres personnes dans les mêmes difficultés, on se sent moins seule dans sa « misère », on peut en parler, se sentir écoutée et comprise. »

« J’accepte mieux mes difficultés, je me vois avec d’autres yeux, je peux faire des petits pas et je me sens moins « nulle ».

« On s’informe et je trouve des réponses à mes questions. »

« On échange des bons trucs pour se débrouiller et se faire plaisir avec peu d’argent. »

« On peut parler de ses projets, on se soutient, on se donne des idées. On se revalorise en parlant de ses projets, de ce qu’on essaie de faire, on avance … »

« Pour moi, le respect du secret est essentiel dans le groupe, ce qui se dit doit rester entre nous. C’est important qu’on se le rappelle, sinon on risque de se sentir un jour trahi. »

Newsletter